Les déchets inertes, qui constituent plus des deux-tiers des déchets de chantier, sont des déchets minéraux, qui après stockage, conservent intactes leurs caractéristiques physico-chimiques. Ils ne se décomposent pas, ne sont pas biodégradables, et ne détériorent pas les autres matières avec lesquels ils sont stockés. Les principaux déchets inertes du BTP sont :

  • La terre
  • Les matériaux de terrassement
  • Le béton
  • La terre cuite (briques, tuiles…)
  • Le verre
  • La céramique
  • Les pierres naturelles
  • Les gravats

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 08/01/2019
    GÉNIE CIVIL

    Les classes d’exposition en génie civil

    Chaque partie d’ouvrage est exposée à divers environnements traduits par des classes d’exposition définies dans l’article 4.1 (classes d’exposition en fonction des actions dues à l’environnement) de la norme NF EN 206/CN.
  • 01/09/2006
    REVUE

    Routes n°97

    Le 10e Symposium international des routes en béton, organisé par FEBELCEM et CEMBUREAU (Association Européenne du Ciment), sous le parrainage de l’Association Mondiale de la Route (AIPCR), s’est tenu du 18 au 22 septembre 2006 à Bruxelles...
  • 01/03/2015
    REVUE

    Routes n°131

    L’urbanisation croissante a imperméabilisé les sols et augmenté les risques d’inondation par les eaux pluviales, les réseaux d’assainissement n’ayant généralement pas suivi cette croissance. Ce phénomène va s’aggraver si l’on opère les transformations vers la densification urbaine. Plus on densifie, plus on imperméabilise les surfaces urbaines et plus on va augmenter la fréquence des inondations des centres urbains. Ceci pourrait mettre en péril les biens et les personnes et provoquer des impacts négatifs sur le milieu naturel. Heureusement, des solutions correctives existent.