Résumé

Ils concernent aussi les ouvrages de stockage des véhicules (parcs de stationnement souterrains) et d’eau (tunnels réservoir, bassin de stockage d’eaux pluviales), d’exploitation de mines (galeries), de production d’énergie (galerie souterraine d’usines hydroélectriques, galeries hydrauliques, conduites forcées) ainsi que de nombreux autres ouvrages (zones commerciales et gares ferroviaires souterraines, laboratoires souterrains de recherche, stockage industriel souterrain, puits de grande profondeur, etc.).

Sommaire

  1. Les différentesméthodes d’exécution des tunnels
  2. Le béton projeté
  3. Les techniques de présoutènement
  4. Les techniques de soutènement
  5. Les revêtements en béton des tunnels
  6. Les habillages des tunnels à l’aide de coquemince en béton
  7. Les techniques de réparation des tunnels
  8. Les perspectives de développement des travaux souterrains


0 commentaires
Voir aussi
  • 17/12/2011
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction Moderne Ouvrages d'art 2011
    Les bâtiments en béton armé sont les monuments historiques du XXe siècle. On pense à Notre-Dame du Raincy, Saint-Joseph au Havre, la villa Savoye ou Notre-Dame de Royan. Les architectes des Monuments Historiques s’emploient aujourd’hui à restaurer et à transmettre ces monuments de béton : ainsi les halles du Boulingrin à Reims et les unités d’habitation de Le Corbusier à Marseille sont actuellement en chantier. On sait moins que dès la fin du XIXe siècle, le Service des Monuments Historiques, avec ses architectes, fut précurseur de l’utilisation du béton armé pour la restauration des monuments et pour la construction des édifices publics. Je pense à Anatole de Baudot, plus proche collaborateur d’Eugène Viollet-le-Duc, créateur dès 1887 de « L’École de Chaillot», où sont enseignées les techniques contemporaines de restauration pour la formation des architectes du patrimoine.
  • 30/03/2017
    GÉNIE CIVIL
    Les solutions constructive à base de coulis, mortiers et bétons
    Les techniques à base de coulis,de mortiers ou de bétons contribuent à la réalisation d’un grand nombre d’ouvrages souterrains.Elles sont utilisées soit pour permettre ou faciliter la réalisation des ouvrages (injection, soutènement en béton projeté, prévoûte en béton, calage de voussoirs en béton, etc.), soit pour constituer le revêtement définitif des tunnels, des galeries et des espaces souterrains.
  • 30/11/2021
    GÉNIE CIVIL

    Le BIM dans le Génie Civil et les Travaux Souterrains, le 03/12/21

    Le 3 décembre 2021, l’AFTES (Association Française des Tunnels et de l’Espace Souterrain) et l’AFGC (Association Française de Génie Civil) organisent, en lien avec le colloque EDUBIM, une journée technique de 8h30 à 17h : “BIM, retours d’expériences.”