Résumé

Ils concernent aussi les ouvrages de stockage des véhicules (parcs de stationnement souterrains) et d’eau (tunnels réservoir, bassin de stockage d’eaux pluviales), d’exploitation de mines (galeries), de production d’énergie (galerie souterraine d’usines hydroélectriques, galeries hydrauliques, conduites forcées) ainsi que de nombreux autres ouvrages (zones commerciales et gares ferroviaires souterraines, laboratoires souterrains de recherche, stockage industriel souterrain, puits de grande profondeur, etc.).

Sommaire

  1. Les différentesméthodes d’exécution des tunnels
  2. Le béton projeté
  3. Les techniques de présoutènement
  4. Les techniques de soutènement
  5. Les revêtements en béton des tunnels
  6. Les habillages des tunnels à l’aide de coquemince en béton
  7. Les techniques de réparation des tunnels
  8. Les perspectives de développement des travaux souterrains


0 commentaires
Voir aussi
  • 01/09/2016
    Viroflay 
    Deux nefs en béton pour des gares souterraines
    Les deux nouvelles gares souterraines du T6 de Viroflay ont nécessité d’importants travaux de Génie Civil. L’Atelier Schall a opté, pour chaque gare, pour une vaste nef aux structures apparentes en béton brut.
  • 30/03/2017
    GÉNIE CIVIL
    Les solutions constructive à base de coulis, mortiers et bétons
    Les techniques à base de coulis,de mortiers ou de bétons contribuent à la réalisation d’un grand nombre d’ouvrages souterrains.Elles sont utilisées soit pour permettre ou faciliter la réalisation des ouvrages (injection, soutènement en béton projeté, prévoûte en béton, calage de voussoirs en béton, etc.), soit pour constituer le revêtement définitif des tunnels, des galeries et des espaces souterrains.
  • 25/03/2017
    GÉNIE CIVIL
    Dimensionnement des ouvrages
    Plusieurs méthodes de calcul permettent de dimensionner les structures de soutènement et de revêtement des tunnels.