Résumé

Ils concernent aussi les ouvrages de stockage des véhicules (parcs de stationnement souterrains) et d’eau (tunnels réservoir, bassin de stockage d’eaux pluviales), d’exploitation de mines (galeries), de production d’énergie (galerie souterraine d’usines hydroélectriques, galeries hydrauliques, conduites forcées) ainsi que de nombreux autres ouvrages (zones commerciales et gares ferroviaires souterraines, laboratoires souterrains de recherche, stockage industriel souterrain, puits de grande profondeur, etc.).

Sommaire

  1. Les différentesméthodes d’exécution des tunnels
  2. Le béton projeté
  3. Les techniques de présoutènement
  4. Les techniques de soutènement
  5. Les revêtements en béton des tunnels
  6. Les habillages des tunnels à l’aide de coquemince en béton
  7. Les techniques de réparation des tunnels
  8. Les perspectives de développement des travaux souterrains


0 commentaires
CAPTCHA
Voir aussi
  • 17/12/2006
    Construction Moderne Ouvrages d'art
    Construction moderne Ouvrages d'art 2006
    L’art de construire procède en particulier de la bonne utilisation des matériaux. Mais il ne peut y avoir de bon usage s’il n’y a pas une bonne connaissance des matériaux. Celle du béton devrait nous être acquise puisque nous l’utilisons depuis plus de 2 000 ans. C’est de plus en plus vrai, mais ce matériau ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, le béton fait l’objet de nombreuses recherches et innovations donnant lieu à des créations dont l’usage est très varié. Ainsi réalise-t-on des bétons légers, lourds, à hautes performances, fibrés, autoplaçants, résistants au gel…
  • 01/09/2017
    Nice
    Promenade en souterrain pour le tramway
    La ligne 2, longue de 13,2 km, comprend 3,2 km en tunnel et 4 gares souterraines. Les entreprises ont dû gérer une géologie complexe et l’exiguïté des zones de travaux.
  • 01/09/2017
    revue
    Construction Moderne n°153
    Découvrez 8 réalisations de références réalisées partout en France où le béton est au service de l'aménagement du territoire