Résumé

Dans ce contexte, l’inertie thermique du bâtiment devient un critère décisif de la construction. Les qualités du béton, sa capacité à accumuler de la chaleur, à la stocker et à la restituer dans la durée, en font un matériau efficace pour répondre aux nouvelles exigences.

Sommaire

  1. Villa à Roussillon : Doubles murs capteurs en béton pour une extension à vivre. 
  2. Maison à Brest : Béton brut de décoffrage et haut confort thermique, hiver comme été.
  3. Maison à Montpellier : Une isolation par l’intérieur qui n’entame rien des qualités thermiques du béton.


0 commentaires
Voir aussi
  • 21/02/2018
    BÉTON
    Fumée de silice : l’addition incontournable pour des bétons durables
    L’incorporation de fumée de silice dans les bétons conduit à des améliorations remarquables des caractéristiques rhéologiques et mécaniques des bétons. Pour les bétons frais, la fumée de silice complète le fuseau granulaire et supprime les tendances au ressuage ou à la ségrégation tout en réduisant les chaleurs d’hydratation. Pour les bétons durcis, la finesse de la fumée de silice permet de créer une microstructure très dense qui conduit à des bétons extrêmement compacts, à caractéristiques mécaniques élevées en réduisant les teneurs en eau grâce à l’adjuvantation.