• Le ciment blanc est le meilleur allié des bétons apparents
  • Il révèle les couleurs naturelles des constituants du béton : sables, gravillons sans les altérer
  • Il est le médium idéal des pigments naturels ou synthétiques
  • Il met en valeur les reliefs du parement par la clarté qu'il confère au béton

Constituants des bétons blancs

La teinte blanche ciment

La blancheur du ciment est due à la réduction maximale des minéraux colorants dans les matières premières utilisées et à un process de fabrication spécifique.

Constituants des bétons blancs : les granulats

Les caractéristiques des granulats sont d'ordre intrinsèque et de fabrication. Ce n’est pas tant la valeur des caractéristiques qui importe pour la confection des bétons, mais leur régularité.

Les adjuvants

Les adjuvants permettent d’améliorer les conditions de mise en oeuvre du béton, d’améliorer les performances mécaniques et d’augmenter la durabilité des bétons.

Le béton blanc apporte une valeur ajoutée au monde de la construction par des applications plus esthétiques et qualitatives qui transforment l'architecture.

Les bétons blancs sont constitués de ciment blanc, de granulats et d'adjuvants, pour n'en citer que les constituants principaux. Le ciment blanc, obtenu par la mouture de clinker blanc, participe au rendu très esthétique du matériau final, une certaine ressemblance avec la pierre de taille, ou le marbre.



0 commentaires

Voir aussi

  • 28/05/2015
    Invitation

    Colloque Recybeton

    Le Projet National RECYBETON a organisé un colloque intitulé « Le recyclage du béton dans le béton », le 16 juin 2015 à la SMABTP (Paris).
  • 21/02/2018

    Fumée de silice : l’addition incontournable pour des bétons durables

    L’incorporation de fumée de silice dans les bétons conduit à des améliorations remarquables des caractéristiques rhéologiques et mécaniques des bétons. Pour les bétons frais, la fumée de silice complète le fuseau granulaire et supprime les tendances au ressuage ou à la ségrégation tout en réduisant les chaleurs d’hydratation. Pour les bétons durcis, la finesse de la fumée de silice permet de créer une microstructure très dense qui conduit à des bétons extrêmement compacts, à caractéristiques mécaniques élevées en réduisant les teneurs en eau grâce à l’adjuvantation.