0 commentaires
Voir aussi
  • 25/01/2009
    Var
    Plan-de-la-Tour : des chemins communaux retraités au liant hydraulique routier sans couche de roulement
    Pour sa récente campagne de réfection des pistes et chemins communaux, sur un linéaire de 6 km et une superficie de plus de 18 000 m², la mairie du Plan-de-la-Tour (Var) a choisi le procédé de retraitement en place au liant hydraulique routier. Et pour que ces chemins s’intègrent davantage dans le paysage, le Conseil municipal a préféré laisser apparaître les granulats en surface, plutôt qu’une couche de roulement en bitume. Un respect de l’environnement conforté par un avantage économique certain.
  • 25/01/2008
    Ille-et-Vilaine
    Dinard, retraitement en place au liant hydraulique routier sur 30 cm
    Dans la zone industrielle de Dinard, le retraitement en place d’une chaussée au liant routier a été réalisé sur toute son épaisseur. Conséquences : une parfaite homogénéité, donc une grande résistance, gage certain de performances et de durabilité. Autre avantage en site urbain : une remise en circulation immédiate.
  • 25/01/2006
    Haute-Savoie
    À Chamonix, un chemin forestier traité pour durer
    Sur les bords de l’Arve, en plein massif du Mont-Blanc, le retraitement en place au liant hydraulique routier d’un chemin de montagne permet aux piétons, aux VTT mais aussi aux véhicules d’entretien, de circuler par tous les temps.