Résumé

Non, contrairement aux idées reçues, la dernière réglementation thermique RT 2012 n’impose pas de solutions d’isolation thermique par l’extérieur. Au contraire, il est toujours possible de conserver des façades en béton apparent, qu’il soit coulé en place ou préfabriqué, structurel ou autoportant. Et ces solutions constructives bénéficient de finitions qualitatives jusque-là inégalées, grâce à des traitements de surface des bétons de plus en plus diversifiés et maîtrisés. Architectes et concepteurs, adeptes du béton apparent, peuvent donc continuer de réaliser des bâtiments répondant à tous les critères réglementaires, tout en concevant des peaux uniques et plus esthétiques que jamais. Tour d’horizon...

Sommaire 

  1. Bétons apparents, réponses thermiques et esthétiques : béton structurel complément d'isolation, prémur et béton banché à isolation intégrée
  2. Béton autonettoyant, retour d’expérience à Chambéry
  3. Double mur isolé matricé à l’intérieur, lisse à l’extérieur
  4. Béton classique pour parement minéral
  5. Peau de BFUP isolante
  6. Le béton montre sa peau : parements matricés, béton photogravé, jeux de béton et de lumière, coloration et protection
  7. La poétique des peaux de béton : béton banché tricolore, façade en béton végétalisé, béton bio compatible


0 commentaires

Voir aussi

  • 04/12/2000
    REVUE

    Construction Moderne n°105

    Au cours du XXe siècle, le béton s’est imposé comme un matériau phare qui a permis le renouveau de l’architecture et de l’art de bâtir.L’architecte et l’ingénieur font appel à lui pour façonner nos infrastructures et dessiner le paysage urbain de nos villes.
  • 01/03/2016
    Rennes  

    Groupe scolaire Nelson Mandela

    Environné d’immeubles de logements implantés en plot, le groupe scolaire conçu par Olivier Gahinet constitue un repère urbain ouvert sur le quartier.