Résumé 

Tout au long de leur cycle de vie (20 ans en moyenne), les chaussées vieillissent et se dégradent, pour conduire progressivement à une diminution importante du niveau de service rendu aux usagers, particulièrement sur le plan du confort et de la sécurité. Ce vieillissement se traduit par l’apparition de désordres de surface, révélateurs de faiblesses structurelles.

Sommaire

  1. Introduction 4
  2. Préservation du patrimoine routier : enjeux et perspectives
  3. Présentation de la technique 6 Une solution tout terrain 8
  4. Carnet de route 10
  5. Les étapes Avantages et retours d’expériences 12
  6. Pour une conduite éco-responsable 14
  7. Performance et durabilité 16
  8. Économie et préservation des sites Conclusion 18
  9. L’essentiel


0 commentaires

Voir aussi

  • 01/06/2017
    Ardennes

    RD48 : le retraitement en place fait une offensive remarquée dans les Ardennes

    À l’automne 2016, le département des Ardennes a lancé, en profitant des conseils de CIMbéton, sa première opération de retraitement en place au liant hydraulique routier. Lieu de cette intervention inédite : la RD48, sur le territoire de la commune de Mogues, sise à proximité immédiate de la frontière belge. Économique, écologique, ce chantier « test » ouvre une voie très prometteuse à cette technique dans l’est de l’Hexagone.
  • 05/02/2008
    Brochures

    Miramas : du béton compacté routier (BCR) pour une plateforme rail-route

    Deux dosages différents du même liant hydraulique routier permettent de valoriser les matériaux du site Clesud de Miramas : un traitement sur place pour la couche de forme et via une centrale sur site pour les deux épaisseurs de béton compacté routier (BCR). Résultat : un ensemble de chargement/déchargement pour une plate-forme rail-route haute résistance.