L'étape de la pré-homogénéisation : présentation par l'Ecole Française du Béton

La pré-homogénéisation est un mode de stockage qui permet de construire un tas de matière pré-dosée à partir de différente matières concassées.

L'opération est réalisée dans un hall, pour aboutir à un mélange pré-homogène, en disposant la matière qui arrive du concasseur en couches horizontales superposées (on parle de tas en constitution), puis en reprenant ensuite la matière verticalement (le tas en consommation) à l’aide d’une roue-pelle (gratteur).

Cette méthode été spécialement mise au point pour assurer une plus grande régularité de la composition chimique du mélange minéral, malgré la diversité des veines géologiques de la carrière.

Le tonnage des tas peut varier de 10 000 à 100 000 tonnes chacun, et suivant les cimenteries, les halls de pré-homogénéisation sont circulaires ou rectangulaires.

Contrôle Qualité en pré-homogénéisation

Des échantillons de matières premières sont prélevés régulièrement lors de la formation des tas afin de définir les corrections à apporter à ce mélange pour obtenir le cru.

La pré-homogénéisation présentée en animation

Accéder directement à la fiche pédagogique n°2 de l'Ecole Française du Béton

Sur la plateforme de la Fondation de l'Ecole Française du Béton



0 commentaires
Voir aussi
  • 27/03/2019
    Fondation Ecole Française du Béton (EFB)
    L'EFB met à disposition de ses publics des supports pédagogiques sur le matériau béton, et favorise le dialogue entre le monde des professionnels du béton et celui de l'enseignement académique (éducation nationale, enseignement supérieur et laboratoires de recherche).