basilisk

Basilisk a développé et breveté, en collaboration avec l’Université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, une solution de béton auto-cicatrisant. Celle-ci repose sur un principe de réparation autonome des fissures grâce à l’utilisation de micro-organismes (des bactéries) qui produisent du calcaire.

La technologie est applicable sur les structures existantes comme sur les nouvelles constructions.

Actuellement, les fissures jusqu’à 0,8 mm de largeur peuvent être traitées et réparées, de quoi améliorer la durée de vie des ouvrages.

En savoir plus : http://www.basiliskconcrete.com



0 commentaires