Résumé 

Consacrés dans l’esprit du grand public par la naissance d’un « art nouveau » de la construction en béton manifestée notamment par l’inauguration du MuCEM ou la rénovation du stade Jean Bouin, les BFUP gagnent leur place au soleil. Au-delà de ces constructions emblématiques, c’est à une croissance mondiale de l’usage de ces matériaux que l’on assiste, au service notamment de la durabilité des ouvrages ou de l’optimisation industrielle d’équipements en béton. Point sur ce virage et les clés pour le négocier.

Sommaire 

  1. Les recommandations de l'AFGC sur les BFUP ont été révisées
  2. Les conclusions du symposium international BFUP 2013
  3. L'expérience de quelques réalisations récentes
  4. Normaliser les BFUP : état des lieux et enjeux


0 commentaires

Voir aussi

  • 17/12/2011
    Construction Moderne Ouvrages d'art

    Construction Moderne Ouvrages d'art 2011

    Les bâtiments en béton armé sont les monuments historiques du XXe siècle. On pense à Notre-Dame du Raincy, Saint-Joseph au Havre, la villa Savoye ou Notre-Dame de Royan. Les architectes des Monuments Historiques s’emploient aujourd’hui à restaurer et à transmettre ces monuments de béton : ainsi les halles du Boulingrin à Reims et les unités d’habitation de Le Corbusier à Marseille sont actuellement en chantier. On sait moins que dès la fin du XIXe siècle, le Service des Monuments Historiques, avec ses architectes, fut précurseur de l’utilisation du béton armé pour la restauration des monuments et pour la construction des édifices publics. Je pense à Anatole de Baudot, plus proche collaborateur d’Eugène Viollet-le-Duc, créateur dès 1887 de « L’École de Chaillot», où sont enseignées les techniques contemporaines de restauration pour la formation des architectes du patrimoine.
  • 01/03/2016
    Rennes  

    Groupe scolaire Nelson Mandela

    Environné d’immeubles de logements implantés en plot, le groupe scolaire conçu par Olivier Gahinet constitue un repère urbain ouvert sur le quartier.
  • 04/09/1998
    REVUE

    Construction Moderne n°96

    Objet d’une rubrique dans notre dernier numéro, l’hôtel de ville de Lillebonne a donné à Chloé Parent l’occasion d’illustrer ses talents de coloriste : choix du matériau, choix des couleurs, elle a aussi assuré le suivi de la réalisation dans son ensemble...