Résumé 

Cette norme précise les dispositions complémentaires à respecter pour permettre l’application de la norme européenne EN 206 en France (qui remplace les normes EN 206-1 et EN 206-9), pour tenir compte des spécificités climatiques et des techniques constructives françaises. Nota : La norme NF EN 206/CN remplace la NF EN 206-1/CN publiée en novembre 2012, qui remplaçait la norme NF EN 206-1 d’avril 2004 Lorsqu’un document national fait référence à la norme NF EN 206, il y a lieu d’appliquer la norme NF EN 206/CN

Sommaire 

  1. Présentation générale de la norme NF EN 206/CN
  2. Sommaire de la norme NF EN 206/CN
  3. Bétons concernés par la norme NF EN 206/CN
  4. Classes d’exposition des bétons
  5. Spécification du béton
  6. Exigences spécifiées par la norme NF EN 206/CN
  7. Quatre types de béton
  8. Tâches et responsabilités des acteurs
  9. Classification des bétons
  10. Valeurs limites pour le classement des attaques chimiques
  11. Exigences sur les constituants
  12. Valeurs limites applicables à la composition et aux propriétés des bétons
  13. Méthode de conception performantielle
  14. Ajouts sur chantier
  15. Controle de conformité
  16. Contrôle de production
  17. Exemple de désignation des bétons
  18. Livraison du béton frais
  19. Information producteur-utilisateur
  20. Marque NF béton prêt à l’emploi
  21. Conclusion


0 commentaires

Voir aussi

  • 09/11/2018
    béton

    Le ciment, un liant hydraulique

    Produit en cimenterie, le ciment est une poudre minérale, un liant hydraulique comme la chaux, qui forme une pâte, fait prise et durcit lorsqu'il est mis au contact de l'eau. Le ciment est un constituant important du béton - entre 7 et 15 % du mélange - auquel il confère un certain nombre de propriétés, notamment sa résistance.
  • 12/04/2018

    Fibres

    Des fibres de différentes natures peuvent être intégrées au béton. Leur rôle est de renforcer l'action des armatures traditionnelles en s'opposant à la propagation des microfissures.
  • 20/04/2018

    Bétonnage par temps chaud

    Le béton est sensible au jeune âge à la chaleur. L’élévation de la température accélère la prise et le durcissement, provoque l’évaporation de l’eau de gâchage et peut donc avoir une incidence défavorable sur les caractéristiques du béton durci.